lundi 16 décembre 2013

ALLEGENCE 3









































                                                              Fais moi ce que tu veux
                                                              Et surtout quand tu le veux
                                                              Sinon je me sens en sommeil 
                                                              Sur un pic sans pareil 
                                                              Ensemble nous marchons
                                                              Et notre vie avance ainsi



source photo : web tumblr


8 commentaires:

  1. Mmmmm j'aime beaucoup la première photo. Non seulement le modèle est canon, mais en plus le photographe la bien mise en scène. Peut-être les bougies en trop, mais ce n'est qu'un avis personnel.

    Quatrième photo, le bon instant, juste quand la canne déforme par l'impact l'épiderme à presque ressentir le trait qui mord en injectant la douleur....

    RépondreSupprimer
  2. Ah , moi j'aime bien les bougie, ça ajoute la petite touche d'anticipation sur le futur programme.

    RépondreSupprimer
  3. Injecter la douleur ... waouh ! Le terme est vraiment choisi là ! Remarque tu me dira que c'est un peu l'idée général que l'on se fait de la canne en rotin, mais cependant il y a tellement d'autres manières d'utiliser cet ustensile si british.

    Par contre à postériori je me demande maintenant si les deux dernière photo sont bien judicieuse dans ce topic ?

    RépondreSupprimer
  4. Finalement je les enlève ces deux dernières, elles auront certainement bien mieux leur place dans un autres topic que celui-ci.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup les 3 derniers photos, j'arrive trop tard pour voir les photos que vous avez retiré Saskwash.

    PS : pour le message supprimé, je teste (sourire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les trois dernières sont vraiment significatives et parlantes. Et si on fait bien attention on peut aussi glisser ligne après ligne le texte sous chacune des photos.

      C'est pourquoi les deux qui ont été retirés était bien inutiles.

      Supprimer
    2. La 3ème, je ne suis pas adepte de la fessée/culotte blanche, vous savez bien ...

      Supprimer
    3. En fait à propos de la troisième, je dois avouer que je n'ai pas vraiment fait attention à la couleur de la culotte dans une photo en noir et blanc (d'ailleurs la culotte est peut être jaune ou rose pastel après tout) Ce qui me plait surtout dans cette photo c'est le bondage et la posture. Je vois très bien cette ambiance avec quelques bougies en plus qui vont avoir leur utilité au moment opportun et je suppose que dans le hors champ la femme fessée porte aussi un bandeau sur les yeux ce qui est de nature à bien compléter ce type de bondage.

      ;-)

      Supprimer