lundi 20 juillet 2009

LE ROUGE D'AVANT

Question bizarroïde, mais question quand même ..... !

Alors que je cherchais dans la vastitude du ouaibe quelques illustrations (de celles qu'on ne voit pas partout sur les autres blogs), je visionnais ces images qui certes ne brillent pas par leur qualité, j'allais passer outre, lorsque subitement une chose m'a tout de mêmes interpellé. Mais cependant si certaines fessées semblent quelques peu « bidon » dans bien d'autres cas, nous sommes face à une femme qui reçois une fessée pour avoir commis je ne sais quelle faute, et on remarque quand même que vu l'état de son charmant fessier, qu'elle n'en est pas a sa première de la journée.







































Hors justement la diègese voudrait que ce soit une primeur. Son postérieur largement marqué de trace assez fraiches nous permet de dire qu'elle en sort il y a peu. Aussi la question que je me suis posé est : Mais combien de fessées par jour peuvent recevoir les modèles professionnels de la profession. Il apparaît nettement que ces filles, lors d'une journée de tournage, travaillent sur plusieurs scénarios aussi différent les uns que les autres. Économie de temps de tournage, prix à la journée, rationalisation des couts de production, un ensemble de critères qui semble peser sur la balance des tournages. Et vu la fréquence, il apparaît visiblement et à simple vue d'œil, tenant compte des traces antérieures et de la rougeur des fesses lorsqu'elles baissent leur culotte que par compte les producteurs et metteurs en scènes, aux par contre, ne font pas l'économie de quelques fessées supplémentaires. Aussi la question reste ….. Jusqu'à combien de fessées par jour peuvent-elles bien recevoir lors qu'une journée de tournage ? Je sais vous allez me dire qu'on s'en fiche, que là n'est pas la question, que c'est subsidiaire …. et j'en passe. Mais non personnellement je ne trouve pas ça subsidiaire, je ne trouve pas la question si banale après tout. J'aime à me poser certaines question. J'ai peut-être un ambrions de réponse avec cette PA modèle sur le site "Spankedcheek"** ….. qui propose des fessées de trente six coups de canne par jour de tournage, et je me demande si ce quota est général ou bien si certains demande encore plus. Car il faut quand même imaginer que ces trente six le matin, trente six le midi , et trente six le soir, étalées sur trois ou quatre jours de tournage , a ce rythme là ça fait quand même la jolie somme de douze à seize solide fessées bien marquantes. Ces chères modèles ne doivent plus pouvoir s'assoir dans les quinze jours suivant. Sur ce point, même si elles sont payées pour ça, je crois que l'on peut largement leur faire chapeau bas et standing ovation.

** Annonce à traduire en français ça va de soi.



PS : Ô Ironie .... ironie ! ! ! Et comme par hasard dans ces illustrations, nous sommes encore là en présence d'un rougeaud papy fesseur qui s'est lui aussi échappé de sa maison de retraite. Mais que font donc les aides soignantes ? .... on a de quoi rire pendant les vacances non ?

jeudi 16 juillet 2009

DAVID ET GOLIATH

Ou encore Judith et Holopherne, enfin ce n'est pas tout à fait ça parce que le type qui joue dans cette vidéo est vraiment loin d'avoir le physique du colossal général Holopherne dont parle l'ancien testament. Mais si on y regarde de plus près la jeune femme peut vraiment faire figure de Judith comparé à lui. Car en effet, je suis désolé d'insister sur le physique, mais il faut dire que ça me fait quand même tilter de rire un tant soit peu.



video


La seule chose que l'on puisse dire vraiment c'est que ce charmant modèle aime la fessées. Parce que franchement dite moi lorsque l'on voit le gabarit du fesseur à quoi peut-on penser ? On remarque un petit vieux chétif et maigrelet qui fesse une jeune femme en pleine possession de ses moyens. Il suffirait à cette jeune femme de se lever et de coller une paire de baffe au fesseur, et je ne voit pas le malingre avoir les moyens de répliquer. Et en plus on voit dans cette vidéo les faux mouvements de colère ou de rébellion que mime la femme fessée. Si donc il prenait réellement à cette femme l'envie de se rebiffer, je ne vois pas ce qui pourrait l'en empêcher, en tout cas ce ne serait certainement pas le chétif et vieux fesseur. Il se retrouverait bien vite dépasser par les évènements.

Comme quoi quand une femme aime recevoir une bonne fessée rien ne peut les détourner de sa passion. C'est beau la vie vue du ciel. Alors que ne ferait-on pas pour satisfaire une jolie maso dans sa quête effrénée de DD. Et puis ne dit-on pas que ce que femme veut Dieu veut, même par le truchement d'un vieux chétif, limite maison de retraite ! (mais néanmoins ces vidéos me font quand même bien marrer)





lundi 6 juillet 2009

SUR LE FRONTISPICE

Le W.E est arrivé, j'étais présent, tu étais présente. Il y a à dire, mais comment le dire ? Il y a Toi et tu as été parfaite. Tu es fidèle à toi-même. Tu vas dans ce que tu veux être. Tu marche je te suis. Et quand j'avance et tu me suis, sans hésitation. J'apprécie ceci bien plus que tout.







On prend notre temps, on n'est pas pressé, même si on ne fait pas tout ce qui nous ai passé par la tête préalablement. Le plaisir réciproque passe un peu avant le reste. C'est aussi un peu ce à quoi tu t'attendais. D'ailleurs est-ce nécessaire de tout faire, de passé page sur page, comme une lecture de script. De chercher a tout prévoir, de vouloir tout contrôler ou planifier à l'avance ?






La preuve que non, puisque la trame nous suffit. Il ne faut pas chercher à placer le rationnel dans notre irrationalité chronique. J'ai cette forme d'irrationalité, c'est peut-être mon atout. Période de je, et de jeux. Période de Toi sous le toit. Je ne peux décrire ni narrer, je n'aime pas ça, cela me semble tellement superflus. Ce serait mal venu sur ce blogg.







Alors, ces photos sont un hommage à Toi, et aussi à toi le Pygmalion, pour justement le temps passé qui a conduit ici en ce jour. Je ne suis que le miroir, le témoin, privilégié certes, dont l'ouvrage, la brique, la pierre, s'ajoute à l'édifice final. Voici donc comment ma pierre à pris forme.







Le jour s'enchaine à la nuit, le temps n'est plus de ces choses que l'on compte. Et même si je le voulais je ne pourrais décrire ce que je décrypte au fond de toi et au fond de moi. Il faut seulement que nous sachions que ces moments ont existés. Ceci c'est vrai pour toi comme pour moi.







Force et Honneur


(Les photos ont été retirées sur demande de l'intéressée)


jeudi 2 juillet 2009

7 - ALPHA-BETIX

POUR MA TENDRE INCONNUE

J'AIME PAR AVANCE
CE MOMENT OÙ
TU ASSUMERA TA POSITION
CHAQUE FOIS QUE
TU ME REDIRA :






"Penche moi en avant et
Intime moi bien vite
Tout ce que tu voudra
Indique moi
En tes mains je me confie"








C
omme des fils suspendus
Hors du temps qui passe sur l'
Étendue de nos désirs effrontés
Retenue par les cordes brulantes
Incitant l'évidence du supplice









RÈGLE ÉTABLIE

Plie ton corps au niveau des hanches
Cambre toi au maximum.
Présente ton arrière train
Écarte bien les chevilles l'un de l'autre.





Crie : "plus fort !" Si tu la désire plus dure.
Demande : "Pitié !" Quand tu ne peux en prendre plus.
Dis-le bien fort


Ou tes protestations ne seront point embrassées