dimanche 31 mai 2009

3D DOMINA

Une petite série d'images 3D très plaisante, trouvée sur la toile dans je ne sais plus quel TGP. J'aime le talent de l'artiste, non seulement pour le maniement d'un logiciel de modélisation 3D (bien que nous le voyons en fait qu'en 2D quand même. Puisque nous ne pouvons faire "le tour" de chacune des images, reste le mapping 2D). Mais aussi pour la restitution de l'ambiance d'une scène de SM érotique. Histoire sans paroles et sans son, on laisse vagabonder ses pensées au gré des images, on comble les vides par ses propres désirs et son imaginaire, on transfert, on transpose, on se prend à vibrer doucement, et on ressent un doux titillement au creu du bas ventre, là où ça fait tant de bien. Et puis le soucis du détail de la pièce dans laquelle se situe le scénario est quand même impressionnant. En fait une chose est certaine c'est que j'aimerais beaucoup avoir une salle de jeux comme celle-ci. Tiens, je sens que je vais y puiser pas mal d'idées de décoration et architecture intérieur. Un lit futon un peu surélevé j'adore ! ! !





































































Et puis la scène à proprement parlée qui ne manque pas de mordant, de piquant, de ..... stimuli ! Bon d'accord la Domina à une cigarette aux lèvres, et ça c'est pas politiquement correcte. On ne cesse de le dire "Fumar puerta matar" .... (sur mon paquet de clope). Mais c'est quand même malgré tout diantrement fétichiste et érotique une domina à cigarette non ?


Dominatrices ou soumis, qui ne rêve pas, une fois sortis la profondeur de son sommeil, à des instants aussi doucereusement érotico-sm ? Domina, laissez-vous tentez par la parfaite soumission de votre inféodé leude et savourez par avance la sanction que vous lui concoctez. (à apprécier sans modération, avant, pendant, et après bien sur.)

Allez les soumis chéris, soyez franc dites-le ! Vous avez une grosse envie de punition n'est ce pas ? .... alors qu'attendez vous pour la demander ou la quémander à votre Domina ? Vous perdez du temps là !




A tous, bonne fin de long WE de pentecôte .... il faut le mettre à juste profit après tout ! (Grrrrrr ...... et quand je pense que moi-même j'aurai du et que je n'ai malheureusement pas pu le faire parce que j'ai eu un empêchement de dernière minute ........... Grrrrrrrrrrr ! )





samedi 30 mai 2009

HOUSEWIFES

NOT SO DESEPERATE AT LAST

Les ménagères américaines de REBECCA ne sont pas si désespérées, elles trouvent toujours le moyens d'occuper leurs heures creuses de la journées d'une façons assez plaisantes. Se faire plaisir dans la journée, entre femmes pas si seules, c'est un fantasme des plus fréquents. Allez qui n'y pense pas dans notre petit monde bdsm ?

Je vous laisse admirer ces dessins de tout premier ordre. Ce qui me charme en fait c'est le trait fin, la délicatesse du tracé, les effets du crayon graphite. Ce style qui traine entre la BD et l'illustration. On voit de loin le coup de crayon sur et expérimenté, cette expérience des longues soirée au cours de dessins des écoles de B.A. REBECCA n'est ni une débutante, ni une autodidacte, c'est une experte du trait, un trait au service de fantasme érotique et SM. Un trait narratif, descriptif, qui vogue dans un univers de femmes imaginatives, perverses, intuitives joueuses. Un univers où la maison vide de tout homme, laisse libre cours à la fougue libertine d'épouses, qui savent trouver hors couple les plaisir sulffureux de relations sensuellement humiliantes et perverses, bien partagées entre dominantes et soumises. J'aime à sous-titrer REBECCA de licencieuse intimité.



























































J'aime le trait de REBECCA, et les situations assez cocasses que créent ces jeunes femmes qui ne manquent pas d'imagination. Jeux de 10h00 de midi ou de 17h00 ..... tout pour plaire.

vendredi 29 mai 2009

NOCTURNA

Juste pour le fun, une vidéo assez incitative. Qu'en dite-vous, une fessée nocturne, comme çà, à l'improviste, pour vous sortir d'une torpeur ensommeillée, c'est un bon reveil non ? Imaginez vous chère amie en lieu et place de la belle endormie. Avez-vous ce même désir ? Votre chair ne vous apelle-t-elle pas à cette tendre-heureuse fustigation nocturne ?

En tout cas ça à l'air de plaire à nos deux muses du moment, et oui, elles sembles bien d'en donner à coeur joie et surtout à strap rabattue, pour notre plus grand plaisir.



video

(Sinn au fesses rouges et Chelsea à la main leste)






mardi 26 mai 2009

DIVA GRAVIDA

Dominatrice ou/et soumise enceinte. Un fantasme ou encore une réalité de nos jeux ? Bien si on se contente de regarder les quelques images ci dessous. Si on se borne à une lecture au premier degré de ces photographies, en effet cela relève plus du fantasme masculin (deux femmes enceinte dans une séance érotico-sm) que de la réalité au quotidien.

Cependant l'un ne doit pas masquer l'autre, l'arbuste ne doit pas cacher le jardin. Il y a des circonstance dans la vie pou effectivement la grossesse d'un dominatrice ou d'une soumise est bien la réalité, le vécu, l'ordinaire et ce 9 mois durant pour ce qui est de la grossesse à proprement dit et de la durée post-natale pour ce qui suit la grossesse. Cela en fait des choses et des impressions à gérer, cela en fait des situations mobiles et fluctuantes à gérer. Changement de comportement , changement de mental, changement de physique, changement de sensation, changement de psyché aussi. Il y a beaucoup de choses en constantes évolution auxquelles il va falloir sans cesse s'adapter. Et s'il vous plait, sans rechigner aucunement si sa Dominatrice est enceinte de la part du soumis, et vice versa de la part du dom s'il s'agit de sa soumise.

Durant ce temps faut-il mettre en veilleuse ou en berne nos activités BDSM pour autant ? Il y a bien lorsqu'une femme est enceinte, qu'elle soit dominatrice ou soumise, un effet démultiplicateur de la libido masculine. Je pense que tous les papas peuvent le confirmer quand leur femme était enceinte ils ressentaient tout de même bien un excitation exceptionnelle à l'idée même de faire l'amour avec leur femme au ventre gravide. C'est pourquoi d'ailleurs j'ai titré : DIVA GRAVIDA. J'ai connu ça il fut un temps, et je me remémore ces émotions non sans plaisir, mais à cette époque là j'étais total vanille.

Je pense pour ma part que l'on peut continuer à jouer de toute évidence en adaptant les jeux à la nouvelle situation. Je ne vais pas vous rédiger un manuel pratique de ce qu'il faudrait faire ou ne pas faire. Je n'ai aucune autorité pour ça, et je laisse chacun libre de voir midi à son clocher et d'adapter selon son mode de fonctionnement et, son expérience, son âge et ses objectifs en matière de SM ou de DD. Je me rappelle cependant que Toula cette charmante soumise tout enceinte qu'elle était continuait ses activités bdsm avec son dom. Malheureusement je crois que son blog (si captivant) n'existe plus.

Il faudra en effet s'adapter au fur et à mesure que la grossesse va évoluer, au fur et à mesure que le temps va passer que le corps de votre DIVA GRAVIDA va se transformer, se déformer, se métamorphoser, elle même va se métamorphoser. Les jeux du début ne seront plus ceux de la fin. Les envies, les désirs, la motivation et les besoins eux aussi vont changer. Il va falloir suivre pas à pas, et faire preuve d'une grande et large ouverture d'esprit. Ce peut être on ne peut plus épanouissant pour qui n'est pas bourrin de base.

Néanmoins je reste persuader qu'une femme enceinte, dominatrice ou soumise, cela ouvre des perspectives d'exploration sensuelles et sensorielles également psychiques et mentales bien captivantes pour qui saura les mettre à profit honorablement et convenablement. A tous ceux qui sont justement concerné par le problème en ce moment, je vous souhaite tous les bonheurs du monde, et si vous passez par là, et si vous voulez nous faire part de vos impressions, laissez un commentaire.

















































Alors mise en berne ou plaisir renouvelé et décuplé ?